Vue en cours : Accueil Travaux des membres Les archives Les manuscrits de la BNF

Dès le milieu du XIIIe siècle, saint Louis, puis ses successeurs, prennent l'habitude de rassembler des livres, mais ces collections, peu volumineuses, sont dispersées à leur mort. C'est Louis XII qui pose les fondements d'une véritable bibliothèque royale d'importance. François Ier installe à Fontainebleau la librairie royale, à laquelle il va donner un essor particulier. Elle occupe divers locaux avant d'être logée par Colbert rue Vivienne, puis, en 1720, par l'abbé Bignon dans le palais Mazarin, où le département des Manuscrits se trouve encore aujourd'hui.

Les collections du département des manuscrits occidentaux sur le site Richelieu à Paris sont réparties entre les différents fonds linguistiques sous formes de manuscrits ou microfilms.

La collection de Lorraine qui a réjoint Paris au XVIIIe siècle se divise en trois séries. La première se compose des mémoires et de titres originaux tirés pour la plupart du Trésor des chartes de Lorraine. La deuxième série comprend les papiers du prince de Vaudémont, fils de Charles IV et une troisième série rassemble des chartes d'établissements religieux.

Le catalogue de cette collection, édité par Paul Marichal comprend un fond sur le Pays de Bitche et Sarreguemines assez important. Les départements français et latin complètent les recherches, particulièrement entre le XVI et le XVIIIe siècle.

L'accès aux catalogues est aisé mais le lecteur ne pourra photocopier les documents.