Vue en cours : Accueil Visite en forĂŞt de Lemberg

Edito

La section du Pays de Bitche de la Société d’Histoire et d’Archéologie de Lorraine a son site internet depuis quelques années.

http://www.shal-bitche.fr

Vous y trouverez toute notre actualitĂ© mais aussi des travaux de nos adhĂ©rents. Sont aussi Ă  disposition pour vos recherches un relevĂ© de diverses archives et une bibliographie du canton de Bitche, des liens... Enfin, un bulletin d'adhĂ©sion ou l'achat de nos revues et livres Ă©crits par nos membres vous sont proposĂ©s.

Bonne visite !


Le Président,
Joël BECK.


Nos partenaires

 


Association historique
de Kalhausen


Historischer Verein
Pirmasens






 

 
Visite en forĂŞt de Lemberg
Mardi, 07 Mai 2013 20:27

Le 8 mars 2013, une équipe de la SHAL du Pays de Bitche composée de René Wahl, Bruno Marion, Joël Beck, Sylvie Mengus, Nicolas Mengus et Eric Streiff s’est rendue en forêt de Lemberg pour évaluer l’état des rochers sculptés.

Source Saint-Hubert

1m 40 de haut et 6m de large
Présence de mousse sur toute la paroi. Lieu humide avec présence d’une source au pied du rocher
Ruissèlement léger au niveau du chien avec une grande oreille
Une racine au-dessous, au niveau de la faille délimitant la base du relief
La partie supérieure manquante se trouve peut-être au niveau de la source, dans les remblais qui se sont accumulés au pied du rocher. Peut-être y a-t-il des éléments en réemploi parmi les pierres utilisées pour l’aménagement de la conduite et des bassins ?
Ne semble pas y avoir de dégradations ou changements depuis une photo de 1895
TĂŞte en haut Ă  gauche non visible au moment de notre visite

Trois figures
1m60 de haut et 4m de large
Quelques graffitis récents (2001)
Un arbre et racines au-dessus (mais pas sur le rocher en lui-mĂŞme)
Rainures (naturelles ou artificielles ?) sur le dessus du rocher
Troisième figure (à droite des deux grands personnages) difficilement reconnaissable
Importance de l’érosion non définie

Bildmuhle
0m70 de haut et 0m30 de large
Lieu très humide – présence de mousse abondante – ruissèlement
Il y a encore quelques années, le relief était protégé par le restant d’un mur de maison (l’endroit était encore habité pendant la dernière guerre)
Importance de l’érosion non définie, mais développement de la mousse très rapide.

Conclusion
A chaque fois, le terrain présente une déclinaison importante, difficilement propice à l’installation d’une couverture, en particulier pour la Source St-Hubert et les Trois Figures.
Présence importante d’humidité et de racines d’arbres : environnement forestier couplé, pour la Source St-Hubert et la Bildmühle, de points d’eau.
Plus grande menace : le vandalisme.
L’aménagement du site de la Source St-Hubert permettrait de vérifier la présence ou non d’éléments de la partie supérieure du relief et de rendre moins accessible la partie encore conservée, tout en facilitant l’écoulement de l’eau vers les bassins. C’est plus délicat pour les deux autres reliefs, voire impossible pour les Trois Figures.

Nous constatons l’inexistence de relevés fiables de ces trois reliefs. Nous préconisons la réalisation de relevés au laser pour obtenir une précision maximale et l’éventuelle révélation de détails non perceptibles à l’œil nu, phase préparatoire pour une réflexion plus aboutie quant à la meilleure façon de préserver ces sculptures.

Dans l’immédiat, comme  le font les veilleurs de châteaux forts en Alsace, une équipe de veilleurs pourraient assurer, une fois l’an, un brossage doux de la mousse sur les reliefs de la Source St-Hubert et de la Bildmühle avec des brosses adaptées pour ne pas hâter leur érosion.

Pour en savoir plus :
http://archeographe.net/node/62
http://www.club-vosgien-lemberg.net/wordpress/?page_id=178
http://www.shal-bitche.fr/ (voir Publications  Bibliographie  Archéologie)
E. Linckenheld, Un nouveau rocher sculpté  de l’époque gallo-romaine, Bulletin monumental, tome LXXXVIII,  Paris , 1929 (visible sur Gallica)